SOUVENT, DE FAUSSES MALADIES, MAIS DE VRAIS EFFETS SECONDAIRES OU DE SEVRAGE

STOP MED TORTURE MAIN
SOUVENT, DE FAUSSES MALADIES, MAIS DE VRAIS EFFETS SECONDAIRES :
LE SYNDROME PARKINSONIEN, LA DYSKINESIE, LA FIBROMYALGIE, ALZHEIMER, LE SYNDROME DES JAMBES SANS REPOS, L’AKATHISIE, LA SCLEROSE EN PLAQUE, LES SYNDROMES PROLONGES DE SEVRAGE, L’INSOMNIE CHRONIQUE, LE DIABETE, LA DEMENCE, LA DEPRESSION, LA BIPOLARITE, L’AUTISME, LE CANCER, LA CASTRATION CHIMIQUE, LA NARCOLEPSIE, LE SYNDROME DE STEVENS-JOHNSON, LA MIOFACIITE A MACROPHAGE, LE TDAH, LA DYSTONIE, LA FATIGUE CHRONIQUE, LA MALADIE DE PARKINSON, LA PSYCHOSE, LES HALLUCINATIONS, LA PHOBIE SOCIALE, LES AVC, LES ACCIDENTS CARDIOVASCULAIRES, L’ALCOOLISME, LE SYNDROME SEROTONINERGIQUE, LE SYNDROME MALIN DES NEUROLEPTIQUES, L’EPILEPSIE, L’HYPERTENSION… SONT DES EFFETS SECONDAIRES COURANTS DES MEDICAMENTS OU VACCINS, QUI, LE PLUS SOUVENT, NE SERVENT A RIEN : C’EST DE LA TORTURE SUR ORDONNANCES !
.
.
.
.
Véritable torture chimique sur ordonnances
La torture sur ordonnances
La torture sur ordonnannces
psychotropes et tortures
la torture médicale
la torture sur ordonnances
La torture pendant 10 ans !!
SEP : la torture
La torture et la barbarie
La bipolarité est de la torture, la bipolarité est souvent provoquée par les médicaments
la torture sur ordonnances
La torture sur ordonnances
la dépendance sur ordonnances
le handicape ou la mort sur ordonnances
la torture ou la mort sur ordonnances
la torture sur ordonnances
maladies et morts provoquées par les médecins
Iatrogénocides
antidépresseurs, somnifères, benzodiazépines, neuroleptiques…
david Healy
Les cobayes des médecins : nous
De nos jours, la torture médicale : c’est chimique, c’est pour tout le monde et cela ne se voit pas…contrairement a cette video.
« COMMENT EMPECHER VOTRE DOCTEUR DE VOUS TUER »
plus de 6000 drames attribués aux antidepresseurs et a leurs sevrages
Des milliers de personnes lésées et mutilés par un produit chimique toxique GSK ..
Le zoloft torture et tue
La ritaline torture et tue
médecin ou assassin ?
antidépresseurs et benzodiazépines : liens, videos, documents…dépendance, sevrage, mort, handicape
Publié dans torture et négationnisme, TORTURE MEDICALE, Uncategorized | Laisser un commentaire

Tortures avec des médicaments : catégories des témoignages

bouton ANTIDEPRESSEURSANTIBIOTIQUE QUINOLONEANTICHOLESTEROLbouton BENZODIAZEPINESENANTONEDISTILBENECHIMIOTHERAPIELEVOTHYROXFINASTERIDEbouton ANTI EPILEPTIQUEINTERFERONbouton AMPHETAMINIQUESLARIAMNEROLEPTIQUESNEURONTINTRAMADOLROACCUTANEMEDICAMENTS ALZHEIMER

bouton FYBOMIALGIEbouton DYSKINESIEbouton AKATHISIEbouton STEVENS JOHSON

NEGATIONNISMETORTURE MEDECINEstop suicide

ELECTROCHOCVACCINS

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

mise en garde et déni systématique conduisant au négationnisme médical

ATTENTION AU DENI ET AU NEGATIONNISME QUASI SYSTEMATIQUES DES MEDECINS ! 1 et 2

« Des effets secondaires connus sont traitées comme si ils étaient de nouvelles maladies et des médicaments supplémentaires sont prescrits pour traiter les effets secondaires »

À 50 ans on me donne des benzodiazépines pour dormir le temps que des symptomes de ménaupose se calment. J’en prend durant un mois, puis deux… et même six. Je dors bien mais voilà que des trucs bizarre arrivent. Crise hypomaniaque, sentiment de persécution, maux de tête, état dépressif arrivant en sursaut… je vais voir mon docteur, qui pense que je suis bipolaire. Il me donne un r-v chez le psy(chiatre) et comme je suis dépressive, de l’Effexor. Je lui demande si tout ça peut venir de la Benzo mais non d’après lui. Donc au trente-sixième-dessous, je prends l,Effexor… (et j’arrête la Benzo) Catastrophe !!!! malade comme un cochon. Les effets sont terribles !!!
Je vais voir sur Internet et je comprends tout… tous les signes de ma maladie sont là : sous la liste des effets indésirables de la Benzo. Alors j’arrête tout, d’un coup sec. Je balance le psychiatre. Les médocs, la totale. Je sors de chez moi, je marche, je prends l’air. J’ai des effets mais supportables. Je dors peu mais je m’en fous. Cette saloperie de médicaments a failli me faire basculer dans la maladie mentale. J’ai crû pendant un temps que j’allais perdre le contrôle de ma vie, devenir droguée aux médocs sans possibilité de retour.
5) Il y a deux ans, je suis allée voir un médecin à cause d’un gain de poids, d’un gonflement, de problèmes nerveux dans les bras et les jambes. Un divorce en instance après près de 30 ans était stressant et bouleversant. Les tests de laboratoire ont montré un problème de thyroïde, très commun pour une femme de milieu des années 50. On m’a donné deux ordonnances, une médiée thyroïdienne, et une pour me calmer. On ne m’a donné aucune information sur ces médicaments, j’ai fait confiance à mon médecin, je les ai pris.
Après environ six semaines, j’ai commencé à avoir des symptômes étranges dont j’ai parlé à mon médecin. Elle a augmenté le dosage, rien d’autre. Ma personnalité a changé, j’étais agité, hostile, irritable. J’ai appelé mon médecin 7 ou 8 fois et lui ai dit que ces médicaments me faisaient des choses horribles. Elle a arrêté de renvoyer mes appels. J’ai décidé de me sevrer de la méditation «calmante», sachant que cela me faisait du mal.
Dix jours après avoir baissé la dose, j’ai été renvoyé de mon travail, une première en 40 ans. Dix jours après, je me suis évanouie chez moi, étourdie, battue, tension artérielle et fréquence cardiaque à près de 200. Deux jours à l’hôpital, diagnostiquée d’un problème cardiaque, prévue pour une intervention chirurgicale, un régime cardiaque et aspirine. Quand on m’a demandé si j’étais déprimé, j’ai répondu que je ne le serais pas, vous venez de me dire que j’ai besoin d’une chirurgie cardiaque? Ils m’ont mis sous antidépresseur. J’ai soulevé le « med calmant » encore et encore et encore. On m’a dit que cela ne pouvait pas être la cause de mes problèmes, je n’en ai pas discuté plus avant. Les totaux, jusqu’à présent;
8 voyages à l’hôpital
22 médecins
28 diagnostic; SVT, A-Fib, anxiété, bipolaire, hypothyroïdie, hyperthyroïdie, hyper et hypotension, épilepsie, mini-AVC, etc.
16 tests majeurs; EEG, IRM, tomodensitométrie, échographie, cartographie cérébrale ……
Plus de 20 tests de laboratoire, ECG, surveillance cardiaque ….
400 000 $ en frais médicaux
Drogue testé plusieurs fois, le seul test positif; benzodiazépines
Je ne savais même pas que je prenais un benzo. Le premier médecin a continué à remplir le médicament, je n’avais pas vu ou parlé avec elle dans plus de 5 mois.
Pas un médecin n’a accepté que le ‘med’ puisse causer des problèmes ou en discuter avec moi….etc
Publié dans torture et négationnisme, Uncategorized | Laisser un commentaire

introduction a la tortures, a la barbaries et aux meurtres médicaux sur ordonnances (iatrogènes)

STOP MED TORTURE MAIN
sur facebook
 .

« personne ne sera soumis à la torture ou au traitement cruel, inhumain ou dégradant » :déclaration universelle des droits de l’homme, qui a été adoptée et proclamée le 10 décembre 1948

« Les médecins ont le devoir éthique de travailler pour le bien de leurs patients. La participation du médecin à la torture, à des crimes de guerre ou crimes contre l’humanité est contraire à l’éthique médicale, aux droits de l’homme et au droit international. Le médecin qui perpétue de tels crimes n’est pas apte à exercer la médecine. »

Déjà du temps de klaus Barbie les victimes de la torture se suicidaient afin d’échapper à cette même torture et à  leurs tortionnaires !  Aujourd’hui la torture est chimique et elle est paratiquée par nos médecins, mais elle a toujours, souvent,  hélas, pour conséquence le suicide de la victime, seule manière à leur disposition de fuir cet enfer nié par les tortionnaires .
.
définition :
Torture chimique à l’aide de drogues ou de médicaments :
La torture chimique peut consister à administrer à une personne une drogue pendant une longue période, provoquant ainsi une forte dépendance, puis un sevrage pénible pouvant durer plusieurs années. L’administration forcée de médicaments est également utilisée, souvent à des doses toxiques, pour punir des dissidents politiques et/ou religieux[3]. Des agents chimiques psychotropes donnent la possibilité d’induire à volonté panique, dépression, psychose, délire et douleur extrême[4].
http://fr.wikipedia.org/wiki/Torture
« N’oubliez jamais que tout ce qu’a fait Hitler en Allemagne était légal »

Martin Luther King.

« la pile de cadavres est bien supérieur au camps de la mort, même si cela vous semble impossible »
.

« A l’évidence, le consentement d’un patient à un traitement ne peut être qualifié de libre et éclairé que s’il se fonde sur des informations complètes, exactes et compréhensibles sur son état de santé et le traitement qui lui est proposé »

professeur Peter C. Gøtzsche
.
ont atteint des proportions épidémiques et augmentent deux fois plus vite que le nombre de prescriptions. La Commission européenne a estimé en 2008 que les effets indésirables tuent 197 000 citoyens de l’UE chaque année, pour un coût de 79 milliards d’euros ».
.
 (iatrogène : provoqué par le médecin)

remèdes mortels et crime organisé grand forma

LES MÉDICAMENTS D’ORDONNANCE SONT LA TROISIÈME CAUSE DE MORTALITÉ APRÈS LES MALADIES CARDIAQUES ET LES CANCERS.

Dans ce récent ouvrage révolutionnaire, Peter C. Gotzsche lève le voile sur les comportements frauduleux de l’industrie pharmaceutique dans les domaines de la recherche et de la commercialisation et sur son mépris moralement répugnant pour la vie humaine. L’auteur établit des rapprochements convaincants entre l’industrie pharmaceutique et l’industrie du tabac et révèle l’extraordinaire vérité derrière les efforts déployés pour semer la confusion et détourner l’attention du public et des politiciens. Il s’appuie sur des données probantes et traite de manière détaillée de l’extraordinaire défaillance du système causée par le crime généralisé, la corruption et l’inefficacité de la réglementation pharmaceutique – une réglementation qui, selon lui, doit être radicalement transformée. « Si nous prenons autant de médicaments, c’est principalement parce que les compagnies pharmaceutiques ne vendent pas des médicaments, mais des mensonges à leur sujet. C’est ce qui fait que les médicaments sont si différents du reste… Tout ce que nous savons sur leur compte, c’est ce que les compagnies ont choisi de nous dire et de dire à nos médecins… Les patients ont confiance dans leurs médicaments parce qu’ils extrapolent la confiance qu’ils ont envers leurs médecins et la reportent sur les remèdes que ces derniers leur prescrivent. Ils ne sont pas conscients que les médecins, s’ils en savent long sur les maladies et la physiologie et la psychologie humaines, en connaissent très, très peu sur les médicaments si ce n’est les informations fabriquées de toutes pièces par l’industrie pharmaceutique… Si vous ne croyez pas que le système est hors de contrôle, je vous invite à m’écrire pour m’expliquer pourquoi les médicaments sont la troisième cause de mortalité… Si une épidémie provoquée par une nouvelle bactérie ou un nouveau virus avait fait autant de victimes – ou si elle avait même causé un centième seulement des décès associés aux effets secondaires des médicaments –, nous aurions tout fait pour la contenir. »

Publié dans TORTURE MEDICALE, Uncategorized | Laisser un commentaire

ON DROGUE, ON TORTURE ET ON TUE LES VIEUX : STOP A LA TORTURE AVEC DES MEDICAMENTS / STOP MED TORTURE !

« Son taux de mortalité lié aux médicaments d’ordonnance est 10 fois plus élevé que dans les pays voisins et un nombre stupéfiant de 20 à 50 fois plus élevé chez les plus de 75 ans. »
.

On drogue, on torture et on tue les vieux

On drogue, on torture et on tue les vieux
Pour notre mère elle a été tué par plusieurs médicaments successifs: le Cymbalta pour soit disant une dépression mais en fait c’est suite à un conflit à la maison de retraite (notre mère n’avait pas eu de douche depuis deux mois). Elle a fait de nombreuses chutes jusqu’à la fracture du col puis à l’hôpital elle a eu une prothèse de hanche et du Zamudol (ou tramadol) pour un mois puis encore un mois alors qu’elle n’avait pas de douleur. Ce médicament a provoqué une somnolence, un globe vésicale et une insuffisance rénale et des vertiges telles qu’elle a eu une fin de vie de vie abominable. Le médecin pensait qu’elle avait mal (malgré que je lui disait que non elle avait des vertiges) et il a donné des opiacés et encore du Laroxyl. Elle est morte de troubles respiratoire et de fausses routes tant elle était droguée.
Scandaleux. Elle a eu aussi un traitement pour une maladie de Parkinson qu’elle n’avait pas et qui a été arrêté suite à notre demande de consultation d’un neurologue un an auparavant. Bref le carnage.
En espérant être lue.
.
.
.
Publié dans TORTURE MEDICALE, Uncategorized | Laisser un commentaire

overdose de pilule : comment Big Pharma exploite la santé mentale / Overpill. When Big Pharma exploits mental health

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l’autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, puis sur traduire automatiquement, puis en français.

Voir après la quinzième minute

« la médecine telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui, aux USA, est un crime contre l’humanité »

L’enfer du sevrage au rivotril / klonopin est en image vers la douzième minute.
Puis, la suite vers la 26 ème minute.
Puis, vers la 35 ème minute.
Puis, vers la 45 eme minute
Puis vers 1 heure 04

Publié dans TORTURE MEDICALE, Uncategorized | Laisser un commentaire

Les patients sont littéralement torturés par les médicaments qu’on leur donne : effets secondaires et de sevrage engendrant des douleurs physiques indescriptibles

« Les patients sont littéralement torturés par les médicaments qu’on leur donne ».

« Les antidépresseurs provoquent l’inverse de ce qu’il est souhaité »

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l’autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français.

Publié dans TORTURE MEDICALE, Uncategorized | 3 commentaires